Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .

13 Nov

Cérémonie du 11 Novembre 2012 à Dunkerque.

Publié par jepi-dunkerque.over-blog.fr  - Catégories :  #ville de DUNKERQUE

 

 

Cliquez pour la musique.

 

 

 

 

 

0

 

 

La cérémonie de l'armistice de la grande guerre c'est déroulée sous un beau soleil, il y avait beaucoup de monde devant le Cénotaphe du Beffroi .
Le cénotaphe est intégré entre les piliers ouest du beffroi Saint-Eloi * 

 

0-11-novembre-2012---1-.jpg

 

Un détachement du 110 ème régiment d'infanterie s'était déplacé pour la cérémonie.

 

0-11-novembre-2012-.jpg

 

0-11-novembre-2012---2-.jpg

 

C'est comme d'habitude l'harmonie municipale qui ouvre  et ferme les bans.

 

0-11-novembre-2012---3-.jpg

 

0-11 novembre 2012- (4)

 

Le Poilu de la grande Guerre est impeccable dans son uniforme couleur bleu horizon.à l'époque, on ne se souciait pas beaucoup pour le camouflage!.

 

0-11-novembre-2012---5-.jpg

 

Le 110e régiment d’infanterie (110e RI) de Donaueshingen appartient à la brigade franco-allemande (BFA).


0-11-novembre-2012---6-.jpg

 

Les représentants de la municipalité ,les militaires et le Sous Préfet sont au garde à vous.

 

0-11-novembre-2012---7-.jpg

 

0-11-novembre-2012---8-.jpg

 

 

Mr Henri Jean a été nommé depuis peu sous-préfet de Dunkerque par arrêté du Président de la République. Depuis 2008 il était secrétaire général de la préfecture de la Haute-Vienne à Limoges.

 

0-11-novembre-2012---9-.jpg

 

Une belle image,  le Poilu et le policier municipal !.

 

0-11-novembre-2012---10-.jpg

 

L'ombre du soldat inconnu flotte sur le cénotaphe ! Non Non ! simplement l'ombre du policier .

 

0-11-novembre-2012---11-.jpg

 

0-11-novembre-2012---12-.jpg

 

Ce sont les jeunes du conseil municipal des enfants qui déposent les gerbes.

 

0-11-novembre-2012---13-.jpg

 

0-11-novembre-2012---14-.jpg

 

Mr Michel Delebarre  va ranimer la flamme du souvenir.

 

0-11-novembre-2012---15-.jpg

 

0-11-novembre-2012---16-.jpg

 

0-11-novembre-2012---17-.jpg

 

0-11-novembre-2012---18-.jpg

 

Les chanteurs de la chorale de la jeune France interprètent la Marseillaise. Les entendre chanter vous donne des frissons .

0-11-novembre-2012---19-.jpg

 

Tout le monde salut la mémoire des soldats morts au champ d'honneur.

 

0-11 novembre 2012- (20)

 

 

Poilu, est le surnom donné aux soldats français de la Première Guerre mondiale. Ce surnom est typique de cette guerre, et ne fut utilisé qu'en de rares et exceptionnels cas pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

0-11-novembre-2012---21-.jpg

 

0-11-novembre-2012---22-.jpg

 

0-11-novembre-2012---23-.jpg

 

La cérémonie devant le cénotaphe* est maintenant terminée nous prenons la direction de l'hôtel de Ville.

 

0-11-novembre-2012---24-.jpg

 

0-11-novembre-2012---25-.jpg

 

Tout le monde défile dans un ordre impeccable .

 

0-11-novembre-2012---26-.jpg

 

0-11-novembre-2012---27-.jpg

 

0-11-novembre-2012---28-.jpg

 

Moi, je trouve que notre armée a de l'allure.

 

0-11-novembre-2012---29-.jpg

 

0-11-novembre-2012---30-.jpg

 

0-11-novembre-2012---31-.jpg

 

Les trois mousquetaires ? Non trois officiers de la Marine Nationale qui défilent sabre au clair.

 

0-11-novembre-2012---32-.jpg

 

Un ordre décroissant impeccable.Mais on devrait changer de temps en temps pour que les filles soit devant !.

 

0-11-novembre-2012---33-.jpg

 

0-11-novembre-2012---34-.jpg

 

La haie d'honneur des portes drapeau des anciens combattants.

 

0-11-novembre-2012---35-.jpg

 

0-11-novembre-2012---36-.jpg

 

0-11-novembre-2012---37-.jpg

 

0-11-novembre-2012---38-.jpg

 

0-11-novembre-2012---39-.jpg

 

Dans l'escalier d'honneur de l'hôtel de Ville.

 

0-11-novembre-2012---40-.jpg

 

Mr le Maire remerciant les portes drapeau.

 

0-11-novembre-2012---41-.jpg

 

Ainsi que Mr le Sous Préfet.

 

0-11-novembre-2012---42-.jpg

 

Et des Élus. Mon ami Christian Clabaux Notre maire pour les quartiers Sud.

 

0-11-novembre-2012---43-.jpg

 

0-11-novembre-2012---44-.jpg

 

0-11-novembre-2012---45-.jpg

 

Notre Poilu a quitté le casque pour le calot.on dit poilu, mais lui il est bien rasé !. Impec dans son uniforme une seule petite remarque, pourquoi il n'a pas de fusil ?.Quand j'ai causé avec lui, il m'a répondu, qu'il n'en avait pas trouvé pourtant ce genre d'arme démilitarisée ça doit se trouver !.

 

0-11-novembre-2012---46-.jpg

 

0-11-novembre-2012---47-.jpg

 

0-11-novembre-2012---48-.jpg

 

Le 110ème était venu avec deux petits engins blindés. (Dont un Panhard ci dessus)

 

0-11-novembre-2012---49-.jpg

 

Il y en a qui ont la fleur au bout du fusil à Dunkerque c'est au cul de l'engin blindé.

 

0-11-novembre-2012---50-.jpg

 

0

 

GUS .     Une belle cérémonie qui c'est déroulée sous un beau soleil ce qui a ramené beaucoup de monde devant le Beffroi .Après la cérémonie il y avait un vin d'honneur, je n'y sus pas allé trop de monde donc pas de photos .

* Le Beffroi

La tour du beffroi, construite vers 1440 sur une ancienne tour de guet du XIII siècle, était à l’origine rattachée à l’église Saint-Eloi, à qui elle servait de clocher. Haute de 58 mètres, bâtie en briques en style gothique, elle se termine par une plate-forme ; un “tourier” y a veillé pendant des siècles. En 1782,  la tour est séparée définitivement de l’église. Son couronnement est modifié en 1835, puis sa base, pour recevoir le cénotaphe dédié aux morts de la Grande Guerre ; cette œuvre du sculpteur Fritel a été inaugurée en 1923 par Raymond Poincaré, président du Conseil.   

*  Le cénotaphe .

Enchâssé entre les piliers ouest du beffroi de Saint-Éloi, le cénotaphe du centre-ville est certainement l’un des monuments aux morts les plus étonnants de l’agglomération. Conçue par le sculpteur parisien Pierre Fritel avec l’aide d’un artiste local, Charles Marquette, cette œuvre perpétue le souvenir des quelque 1500 Dunkerquois ayant perdu la vie au cours de la der des ders. Au centre se trouve un gisant, incarnation du soldat inconnu, reposant sur un sarcophage à la base duquel ont été déposés un fusil, un sac et un casque de poilu. De part et d’autre de cette tombe symbolique, on peut lire, gravés dans la pierre, les noms des plus grandes batailles de la Grande Guerre. Enfin, surmontant l’ensemble, deux statues, allégories féminines de la Justice et de la Liberté, veillent sur l’autel de la Patrie. Officiellement dévoilée au public le 15 avril 1923, cette réalisation présente une dernière petite particularité : les noms des défunts ne figurent pas sur le monument. Ils ont été écrits sur des parchemins qui ont ensuite été placés au fond d’un coffret à l’intérieur d’une petite cavité aménagée à la base du cénotaphe."


0

 

                Retrouvez nous sur notre site des Ambassadeurs Dunkerquois
                                                         (Cliquez sur la photo)

 

 

ambassadeur dunkerquois

 

Commenter cet article

Marie Toutoule 13/11/2012 17:27

Moi, j'ai défilé de mon lit à mon canapé ! Pas mal pour un 11 nov ! ;-)

jepi-dunkerque.over-blog.fr 20/11/2012 10:34



Bonjour Marie T.


Pas de chance ! j'espère que tu vas mieux maintenant !.


je suis désolé de te répondre si tard, mais comme d'hab débordé ! ! !.


Aux sujet des photos de ton grand père, tu penses que ça m'interresse !.


si un jour tu viens sur DK,fais moi signe que l'on puisse boire un pot  ensemble ! .


Bonne journée à toi et aux Lillois.Amicalement.Jean.



Archives

À propos

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .