Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .

Le parler Dunkerquois.K.

                                        K

                                                            ****************

Kailleupoupre : docker, du FL kaeyepoeper (littéralement: chieur de quai). 
Kailleulopre : (ou kaïelope ou kaliopre) coureur de quai, employé du port, du FL kaeyeloper. 
Kakamonoeil : muscosité d' oeil, chassie, du Fr. 
Kake : caca, du FL kak « On fait kake » / sale: « Tes pieds i' sont kakes ». 
Kake : baril (voir harengs de kake), du FL kafkaïen mettre en baril. 
Kakerneche : voir kinkerneche. 
Kakesteck : joue de morue, du FL kaek (joue) + stik (morceau). 
Kakestrounte : excrément, du FL kak (caca) + stront (merde). 
Kal    :  chauve, du FL kael. 
Kalebuck : flic, du FL, littéralement « ventre chauve ». 
  kapmess : couperet, du FL kapmes. 
Kapre : capre, corsaire, du FL kaper pirate, puis corsaire. 
Kat(rol) : chat (matou), du FL kat (chat) et katrol (matou). 
Katebeille : mûres, synonyme « catherinette », du FL (litt. baies à chats). 
Katebrake : vomis de chat, du FL kattebrak 
Katepouch : poussière, mouton, « minou », du FL kattepoes. 
Katevlées : viande à chat, du FL kattevlees. 
Kein'tche, keintje : menton, du FL kin sous sa forme diminutive . 
Kèleptet'che : littéralement le trou de la gorge. On l'emploie dans l'expression : « j' ai froid à mon kèlet'che , (j'ai froid au cou), du FL keel (gosier) et pit (puits, trou), sous forme diminutive . 
Kêlebet'che : langue de morue, du FL keele- beetje (petits morceaux de gorge). 
Kelt'che : gorge, du FL keeltje (diminutif de Keel voir ci-dessus). « J'ai un put' van me kelt'che » (J'ai un crapaud dans la gorge). 
Kenn'çon : caleçon. « des m'tits kenn'çons » (des caleçons courts), « des kenn'çons à longues manches » (des caleçons longs). 
Kèreminck : lait battu, du FL keremelk. 
Kermestour : carrousel, manège, du FL kermestoer. 
Kerse : bougie, chandelle, du FL keers. 
Keuche : coussin, du FL kussen. 
Keune : lapin, s'emploie en FL régional. 
Keune boc (Keunebeuke) : lapin mâle, du FL keune (lapin) et bok (bouc et mâle par extension). 
Keunekot'(che) : clapier, du FL keunekot 
Keunn'tche : petit lapin, « mon keunn'tche », du FL  keunje. 
Keunetète : manger à lapin, salade, du FL. 
Keunestrop : collet (de braconnier), du FL keune (lapin) et strop (noeud). 
Keusse me râtt' : embrasse mon cul, du FL kusse (ou keusse) me gat. 
Keut' : timide, du FL kut. 
Kèvre : hanneton, genièvre, du FL kever. 
Kikebille : personne qui a une mauvaise vue et qui plisse les paupières pour voir, myope, du Fl kykby (regarde près: myope). 
Kinche : chandelle, veilleuse, flamme de bougie. 
Kinkerneche : dernier d'une nichée, petit dernier, s'emploie en FL. 
Kint'che : petit enfant, du FL kindje, diminutif de kind (enfant). 
Kiosque : cabine de plage. 
Klène : petit, du FL kleyn. 
Klène pint'che : une petite pinte, du FL kleyn pintje. 
Klènepit' che : petit enfant 
Klène Syn'the Pleute : habitant de Petite- Synthe. 
Klinquebelle : clochette que l'on employait autrefois à la Saint-Martin, cloche, du FL klinkekelle (clochette). 
Klinquer : briller. veut dire également annoncer. Le « clinqueur » était l'annonceur public qui frappait sur la klinquebelle, du FL klinken. 
Kliper : hareng fumé, du FL  klipper. (jet de kliper au carnaval)
Klokeludre : sacristain, du FL klok (cloche) et luyder (joueur). 
Klokespel : carillon, du FL klokespeel. 
Klopt'che : gerçure, du Fl klopje/mégot, de l'argot clop. 
Klope des pieds : qui traîne les pieds. 
Klottebreck : casse-couille, du FL kloten- breker. 
Klouffes : sabots, du FL kloefen. 
Klouffeneils : clous à sabots, du FL kloefena- gels. 
Knorepot : grincheux, du FL knorren = bougonner et pot -pot, littéralement « pot ronchonneur ». 
Knuche : talon (de jambon). 
Koïlle : agent de police (méprisant), du FL koe (vache), synonyme « kalebuck ». 
Koppeyor : tête de loup (balai). Par extension quelqu'un qui a les cheveux ébouriffés. 
Kopt'che : tête, du FL kop (tête sous sa forme diminutive). 
Kopt'che raze : tête rasée (avec les cheveux coupés à ras). 
Kosenoud' : chapeau melon, du FL kaesen- hoed (littéralement chapeau de fromage, ironique). 
Kot : pièce, salle, du FL kot, la plupart du temps employé sous sa forme diminutive. 
Kot'che : petite pièce, remise, cabane. La plupart des maisons dunkerquoises possèdent un cot'che qui souvent possède lui- même un cot'che… / Par extension violon (prison), du FL kot sous forme diminutive. 
Koôt'che : voir coôt'che. 
Koud : froid, « t'es koud » (Il fait froid), du FL. 
Koudevlees : viande froide, du Nl koud + vlees (viande) en FL =koud vlesch. 
Koukelour : sexe féminin, du FL koekeloeren (roucouler ou fainéanter), (même prononciation). 
Koukemepre : cuisinier. 
Koulebak : bac à charbon, du FL kol : charbon + bak = cuve. 
Koye : voir koïlle. 
Krampeut' : à l'origine orgue de Barbarie, par extension, tourne-disque, bastringue. 
Kramt'che : petit étal de marchand forain, du FL kraem (tente pour forain) sous sa forme diminutive. 
Kreule : boucle de cheveux, cran, du FL kreule. 
Kreulebolle : tête bouclée, frisée, du FL kreullebol. 
Kreulekoptche : tête frisée, du FL kreulekop (tête bouclée) sous sa forme diminutive. 
Kreupelaere : boiteux, du FL kreupelaer. 
Krop    : voir crop. 
Krop'tche : voir « crop'tche ». 
Kuespe ou kuespl' : pompon, du FL  kwispel. 

Archives

À propos

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .