Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .

Le parler Dunkerquois.L.

                                  L

                                           *********************

Lampion : lampe. 
Langue : « Tiens ta langue au chaud » (tu ferais mieux de te taire). 
Lankrok : manteau, du FL lang rok (longue robe). 
Lapeteute : lent, mou. 
Lapt'che : pièce de raccomodage, morceau de tissu, du FL lapje. 
Lard : porc, « un bisteck de lard » (une escalope de porc). 
Lée : couloir, allée. 
Leuche : (dans = avoir un…) faire une touche, avoir le béguin, avoir envie. 
Leughenaer (tour du) : tour du menteur, du FL leugenaere. : menteur
Leukebonne : chanceux, veinard, racine flamande lukken (réussir). 
Leule( ou leuleman ou leulebrouck) : attardé, traînard, du FL lullen ou leullen traîner + man (homme) ou broek (culotte). 
Leulecouste : trainard. 
Leuleficage : action de compliquer les choses, « faire des leuleficages ». 
Leuler : traîner, parler pour ne rien dire, radoter, du FL lullen ou leullen (traîner). 
Lire le mal en bas : réciter une prière pour obtenir une guérison. « Le guérisseur lit le mal en bas », flandricisme, traduction littérale de « af-lezen » (lire en bas). 
Leut'che : plaisir « On a eu bien du leut'che , (on s'est bien amusé), du FL leutje diminutif de leute. « Me leute, me leute » (Qu'est-ce qu'on s'amuse). 
Lévier (un) : évier. 
Live'tche : diminutif d'amour, « mon live'tche » mon amoureux, du FL. 
Lokeskôt (faire un) : faire l'amour (litt. tirer un coup), du FL los een schot (tirer un coup). 
Loque : « avoir sa loque » (être ivre), du Français on a la parole embarrassée comme si on avait une loque dans la bouche. Forme accentuée « avoir une loque à son cul » / « Elle a ses loques » (elle a ses règles) / « I' tremble dans ses loques » (il a peur). 
Loquetête : à l'origine il s'agissait d'une sorte de tétine faite d'un morceau de toile dans laquelle on mettait du pain. On donnait cela à sucer aux enfants pour tromper leur faim. Par extension  quelqu'un d'un peu bêbête. « Espèce de grand loquetête » du FL lokke- tetje. 
Lot (un beau m'tit) : une belle fille. 
Louise'ke : diminutif de Louise. 
Loupe : lèvre, moue, du FL régional. 
Luche : diminutif de Lucien. 
Ludres : langes. (p'tit Mich' a changer les ludres de Coco)

                                                       ************************
                                         

Archives

À propos

Présenter notre ville de DUNKERQUE des reportages sur les animations de notre ville, comme le carnaval Dunkerquois, les musées et tout ce qui se rapporte à Dunkerque et ses environs .